Le guide de votre bien-être à domicile

Ayurveda

Lexique

alimentation saine
Parmi les traitements ayurvédiens, l’habitude de l’alimentation saine est fortement recommandée. Cela assure l’équilibre des doshas et par conséquent, le maintien en bonne santé. Il est donc nécessaire de toujours manger à l’heure, de ne pas trop forcer sur les sucreries, de réduire les matières grasses ou de privilégier les aliments riches en fibres.
ayurveda
L’Ayurveda, ou « science de la vie » est à la fois une médecine et un art de vivre. Pratique traditionnelle issue de l’Inde ancienne, son principe réside dans l’équilibre entre les énergies vitales circulant dans l’organisme humain qui assure l’harmonie corps/esprit par conséquent, la santé. Dans le cas contraire, ce serait la maladie, le stress, la fatigue, les migraines ou les troubles psychologiques.
écologie intérieure
En analysant bien les fondements de l’Ayurvéda, on peut y voir nettement une similarité avec le principe de l’Ecologie intérieure. La recherche du bien-être intérieur, la lutte contre les troubles psychologiques, les pensées négatives, la jalousie, le doute, le dogmatisme ou le fanatisme, entre autres, c’est ce qu’ils se fixent tous deux comme but commun.
grishma
La saison Grishma est comprise entre mi-mai (Jyehtha) et mi-juillet (Aashadha). C’est l’été, et c’est aussi en plein dans le semestre Aadaan (solstice d’hiver). Durant ces périodes, l’habitude alimentaire doit surtout se focaliser sur le goût sucré.
hemanta
Hemanta est la sixième et dernière saison du calendrier Biochronologique Ayurvédien. Elle se situe entre mi-novembre (Margshirsha) et mi-janvier (Pausha). C’est l’hiver, donc c’est la saison du Dosha VATA. Durant cette période, les saveurs douces, acides et salées devront être privilégiées. Autrement dit, des aliments onctueux et lourds.
kapha
Les hommes à prédominance KAPHA sont comme la terre. Spirituellement, ils sont calmes, pleins d’attentions et surtout, disposent d’une forte personnalité. Côté faiblesse, les KAPHA sont plutôt sujets à la léthargie ou à la dépression. Une bonne douche avec un nettoyant exfoliant ayurvédien et un jet de brumisateur d’huile corporelle leur feraient le plus grand bien.
les doshas
Selon la théorie Ayurvédienne, les doshas sont la combinaison de trois forces agissantes sur l’équilibre vital de l’être humain. Ce sont les Vata, Pitta et Kapha. Le praticien se base sur ces trois énergies pour connaître leurs patients, et évaluer leurs degrés d’harmonies physiques ou spirituelles.
médecine préventive
La médecine préventive englobe tout ce qui est conseils et méthodes contributives à l’amélioration de la santé en général et à l’élimination des risques de maladies. Cette branche s’adresse entre autres aux personnes sujettes au cancer, hypertension artérielle ou aux maladies sexuellement transmissibles. A noter que les médecines douces telles, la chromothérapie ou l’Ayurvéda peuvent aussi être qualifiés de médecines préventives.
pitta
Si le dosha de la personne est PITTA, c’est qu’elle est comme le feu. Pleine d’énergie et particulièrement passionnée, elle est toujours à l’affût des moindres occasions qui se présentent. Si ce type d’individu présente donc à tel ou tel moment un signe de paresse et de passivité, c’est qu’il a des problèmes quelque part. l’Ayurvéda préconise pour ces personnes des douches rafraîchissantes et du baume nourrissant pour se soulager.
prana
Prana est la signification d’« énergie universelle ». Elle est à la fois omniprésente et cachée. Pourquoi ? Parce que certains d’entre nous ne sont pas conscients de son importance cruciale dans l’équilibre du corps et de l’esprit. Mais on peut apprendre à le connaître, à le gérer, par des techniques de recherche du bien-être comme l’Ayurvéda, le Tai-Chi ou le Qi-Gong.
sharada
Entre mi-septembre (Aashvin) et mi-novembre (Kartika), c’est la saison du Sharada, l’autonome autrement dit. Aussi, il faudrait privilégier les goûts sucrés, les saveurs piquantes et âcres pour maximiser l’équilibre au niveau de l’alimentation. Et ceci s’applique non seulement à ceux qui suivent le traitement Ayurvédien, mais à tous ceux qui veulent entretenir une santé de fer à longueur d’année.
shishira
Shishira est l’une parmi les six saisons comprises dans la Chronobiologie d’Ayurvéda. C’est plutôt la saison froide et brumeuse, et qui se situe entre mi-janvier et mi-mars. Cette saison est donc caractéristique du KAPHA et du VATA. Et vu la température qui se fait basse en ces périodes, il est mieux indiqué pour les personnes à prédominances KAPHA et VATA d’éviter le froid et le sec.
varsha
Après la saison Grishma, s’en suit celle de Varsha, qui est comprise entre le mi-juillet (Shravan) et le mi-septembre (Bhadrapada). C’est à la fois la période chaude et la période pluvieuse. Et comme celle du Shishira, l’habitude alimentaire devra surtout s’orienter vers les aliments à base de sel, de sucre et d’acide.
vasanta
Vasanta, c’est le printemps, synonyme de floraison. Pour le calendrier Ayurvédien, elle se situe entre mi-mars (Chaitra) et mi-mai (Baisakh). Pendant ces périodes, il est recommandé d’opter pour une alimentation qui privilégie plutôt les goûts piquants, le goût âcre et l’amer. Mais entre-temps, des massages ayurvédiques seraient également les bienvenues.
vata
Si l’humeur ou l’énergie dominante de la personne est plutôt VATA, c’est que ce sont les éléments airs et éthers qui prédominent en elle. Le praticien ayurvédien peut donc déterminer de suite ses caractéristiques psychologiques et physiques et par conséquent, proposer les conseils ou traitements nécessaires en cas d’éventuels dysfonctionnements.